Julie Michel, Architecte, Concepteur Passif

 

Après avoir obtenu son diplôme en 2005 avec mention à l'école d'architecture de Normandie, Julie Michel commence sa carrière dans une agence rouennaise.

Très rapidement, elle prend conscience qu'elle a besoin d'apprendre, de chercher, de concevoir. En 2009, elle suit la formation du développement durable avec des intervenants tel qu'Alain Bornarel du BET Tribu. Et en 2010, elle crée o2 architecture.

En 2012, elle est retenue à concourir en conception-réalisation pour la construction d'une pépinière d'entreprises dédiée à l'éco-construction avec pour objectif l'exemplarité énergétique à travers le label passiv'haus. Lauréate du concours en juin 2012, elle suit en 2013 la formation de concepteur passif, enseignée à la maison passive France.

Examen réussi, Julie Michel, devient le premier concepteur passif certifié dans l'agglomération rouennaise.

Son expérience et son savoir, elle le met au service des maîtres d'ouvrage, publics et/ou privés. Elle les accompagne dans leurs projets neufs ou de réhabilitations avec pour objectif, faire un projet avec une écriture architecturale nouvelle, sensible au site, respectueuse de son environnement et économe en énergie. Son objectif, offrir à chaque usager un espace fonctionnel, une qualité de vie et le CONFORT.

L'architecture n'est pas seulement un dessin, une écriture, c'est aussi une réalisation. C'est pourquoi, en 2014, Julie Michel suit la formation « suivi de chantier » délivré par le CREPA. Apprendre à orchestrer, maintenir une rigueur, être présent, pour qu'au final la réalisation soit semblable au projet dessiné.

En plus de son activité professionnelle, elle partage son savoir, ses connaissances avec écoliers, collégiens et étudiants sous formes de missions pédagogiques telles que "les classe à PAC" ou encore "architecture au collège". Sensibiliser l'enfant à observer son environnement proche, l'accompagner dans sa découverte, est une démarche essentielle au développement de l'architecture. "L'architecture fait partie de notre quotidien".

Depuis mars 2014, o2 architecture occupe un bureau à Seine Ecopolis. Elle s'appuie sur l'exemplarité de ce lieu pour affiner ses compétences et utiliser cet espace comme vitrine de son savoir-faire. C'est pour elle, également l'occasion d'être au cœur du bâtiment et évaluer la façon dont les utilisateurs s'approprient un bâtiment passif.

L’agence s’agrandit en 2016 avec l’arrivée d’Alexandra Durand, qui assiste Julie Michel dans les tâches administratives ; puis de Jean-François Coquin, architecte DPLG, en 2017. Enfin, Paul Creton, architecte DE, devient en 2018 la dernière recrue de l’équipe.